La danse libératrice.

Laissons nos corps nous posséder.

Fermons les yeux.

Éteignons les lumières de la pièce dans laquelle nous nous trouvons.

Éteignons notre mental aussi, nous n’avons pas besoin de lui ici.

Lançons la musique et laissons-nous couler dans le moment.

Se laisser couler dans le moment avec douceur, avec rage, de manière brutale ou délicate. Seulement à l’écoute de notre corps. Les notes, les sons, la tessiture, le rythme parlent à notre corps.

Et comment ce dernier a envie de bouger pour entrer en conversation avec la musique ?

Il n’y a aucun processus, aucune prouesse à réussir. Notre danse ne doit pas être technique ni forcément belle à regarder. Elle doit juste sortir de nos tripes.

Nous faire du bien, nous libérer, peut-être nous faire crier ou pleurer.

C’est notre moment et personne n’a le droit de le juger. Pas même nous. Notre corps a à nous parler, laissons-le, écoutons-le.

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :