What’s the leitmotiv ? – Convoquer sa joie.

Il en est fini des listes à rallonges, des occupations, de remplissage, des choses à faire parce qu’il faut les faire.

Qui es-tu quand tu marches ? Qui es-tu quand tu manges ? Qui es-tu quand tu dors ? Ressens-tu de la joie et du plaisir envers toi ? La clé est juste là à notre portée : la joie. La joie de pouvoir marcher, la joie de pouvoir manger, la joie de pouvoir dormir. La joie d’être en vie à notre manière.

La prise d’espace par le plaisir. Le plaisir dans les yeux, le plaisir dans le corps, le plaisir dans les tripes. Tout ce dont nous avons besoin sont le plaisir et la joie. La joie d’avoir réussi à se remettre de notre dépression, la joie d’avoir laissé entrer dans notre vie des personnes qui nous ont beaucoup apporté, la joie de s’autoriser le rêve malgré les tempêtes.

Être en joie est une autre approche. Une autre façon d’être en vie chaque jour. Convoquer notre joie peut nous donner des ailes. Nous aider à avoir conscience qu’après la pluie, le soleil reviendra. Et pendant que la pluie est là, nous apprendre à danser avec elle. Comme un arc-en-ciel dans le gris du ciel. Un panel de couleurs chargées en émotions. Chargée en énergies de vie. Elle est comme un jardin à entretenir. Parfois, les graines pousseront vite et parfois, elles ne donneront rien. Mais la joie du moment vécu reste là.

Comme une tasse de café quotidienne pour se réveiller ou comme un ami qui nous tape dans le dos en nous disant : ne lâche pas, c’est ton rêve.

La joie de savoir que, comme dans un jardin, nous ne sommes pas obligées de tout réussir du premier coup. Un jardin où échouer rime avec plaisir d’avoir essayé et joie d’avoir appris.

Les listes à rallonges, les to-do list de choses que l’on aspire d’accomplir prennent une toute autre saveur avec la joie. Parce que la joie nous pousse à découvrir le monde. Elle nous pousse surtout à nous découvrir à l’intérieur de ce monde.

Qu’est-ce qu’il se passe en toi ? Pourquoi te sens-tu appelé par certaines choses ? C’est ça, la joie. Le cri du coeur qui nous indique le chemin et nous informe du sens à lui donner. Cri du coeur qui peut nous donner le courage de dépasser tout obstacle, et toute peur.

Parce que, dans cette autre réalité, nous pouvons prendre plaisir à avoir peur et nous pouvons être en joie de ressentir de la tristesse. Tous ces sentiments, toutes ces émotions nous indiquent que nous sommes là, bien vivantes. Alors, nous pouvons tout accueillir, prendre dans nos bras tout ce que l’on ressent, nous sourire. Et appeler notre joie. Notre joie d’être là et d’avoir l’opportunité de ressentir encore, de déplaire encore, de prendre des décisions encore. La chance de pouvoir regarder la pluie tombée et d’être le choix de danser avec elle.

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :