Coup d’éclat – Diversion par l’imagination

Grâce à l’imagination, tout est possible. Les poissons peuvent voler et les oiseaux danser. Les lions peuvent pleurer et les gazelles les consoler.

L’imagination permet de s’évaporer, de se couler dans un autre monde, de s’évader. Parce que quand on imagine, on ne se met aucune limite. On va loin et ose même imaginer que l’on pourrait se transformer en aigle si on le souhaite.

Imaginer. Un mot concret et abstrait à la fois. Il est l’essence même de ce magazine. Il en porte le nom. Des pages à regarder, à lire. Des pages dans lesquelles se fondre. Ce magazine n’a pas pris vie pour dicter de nouveaux codes. Il est ici pour pousser les lignes de notre imaginaire, à toutes.

Imaginer, rime avec rêver. Un rêve dans lequel nous pouvons être éveillées. Imaginer, rime avec liberté et sécurité. Ici, personne ne peut juger ce que tu vois et crées, c’est ton monde à toi. Imaginer, rime avec sens. Des images soufflées par ton intérieur. Des visions de la malle aux trésors de potentiels que tu as en toi et que tu peux décider de développer. Imaginer, rime avec bonheur. S’évader de la réalité un instant pour s’emplir d’amour.

S’autoriser une pause. Une pause où il n’y a rien à réussir, rien à accomplir. Une pause, comme le dit si bien Fabrice Midal, où on se fout la paix. Juste pour s’asseoir dans notre cinéma intérieur et contempler les images qui défilent. Imaginer tout en restant ancré dans la réalité. Une projection.

Comme un enfant que l’on aurait envie de rassurer. Comme un ami que l’on voudrait soutenir, à qui on voudrait changer les idées. Est-ce qu’on ne pourrait pas être notre propre meilleure amie ?

Nous avons peur, nous sommes tristes, nous ressentons de la colère, nous avons été déçues… Accueillons-nous dans ces émotions et surtout, respectons nous dans ces émotions. Nous sommes des êtres humains. Elles sont juste le signe que nous sommes vivantes et que nous pouvons encore être touchées. Ne nous jugeons pas. Aimons-nous dans cet instant de crise ou de tempête intérieure. Parce que nous le méritons.

Puis, diversion par l’imagination. Comme avec un enfant ou un ami. Donnons-nous un câlin, racontons-nous une blague, pensons à notre plat préféré que l’on se cuisinera ce soir pour nous réconforter, lançons la musique et amusons-nous pour renverser l’énergie.

Soyons notre propre meilleure amie.

Grâce à notre imagination. Nous pouvons innover dans notre manière de nous aimer, de nous réconforter, de nous respecter, de nous accepter.

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :