La Rédac’ fait son show

Je monte dans la voiture de la vie. Un quart de seconde plus tard, je suis attaché.e, le moteur est démarré, la voiture est déjà en mouvement. Tu montes ou pas ?

Ai-je oublié des choses avant de partir ? Un sac ? Quelqu’un ? Des provisions ? Je ne sais pas, je ne me pose même pas la question. C’est toi qui te la pose. J’ai dit que j’allais partir et bouger, il y a une minute. Alors je pars et je bouge. Pourquoi attendre ?

Tu veux attendre quoi en fait ? Le temps ? La certitude ? Tu tournes en rond et justement, tu perds ton temps et ta certitude de départ. J’ai dit que j’y allais alors j’y vais. A quoi bon ralentir ?

Réfléchir ? Tergiverser, c’est pour les personnes du dessous. On a dit qu’on ferait ça. Donc on le fait, on acte. Point.

A fond sur l’accélérateur. Vers cette nouvelle chose que je veux. Par le feu de ce nouveau défi qui m’anime. En mouvement. A fond. Toujours en mouvement. Toujours à fond.

Ami.e.s de la route. Laissez-moi passer. Moi, j’ai décidé d’y aller, si vous, vous voulez être plan-plan, ce n’est pas mon problème. A la rigueur, je peux être sympa et klaxonner pour vous prévenir que j’arrive. C’est déjà un grand effort de ma part alors soyez reconnaissant de ce que je donne s’il vous plait. Un accident ?

Mais un accident, c’est quoi ? Juste une sortie de route non ? Ensuite, on trouve une solution, tout de suite, la seconde d’après on remonte en selle et on avance. Le mouvement de la vie n’attend pas, moi je n’ai pas le temps de perdre le mouvement en tout cas. Toi, fais comme tu veux.

A fond sur l’accélérateur. Tu vois que ça fait du bien d’avancer sans se retourner. L’air du 1000 à l’heure dans tes cheveux est le meilleur brushing qu’il puisse exister. Pas de panique. T’inquiète. Un mur ?

Où ça ? Droit devant ? Mais non, c’est ton imagination ça. Toujours à te jouer les pires scénarios dans ton cerveau toi.

BOUM. La voiture est dans le mur.

Ah oui, il y en avait un. Mais ce n’est pas si grave. Cette lueur de risque dans tes yeux te va bien, mieux qu’un eye-liner. La valeur que cela t’apporte, c’est fou. Attends, je redémarre.

Tu vois, la voiture redémarre. Elle aussi veut continuer. Elle aime le grain de folie et le goût du danger que je lui donne.

– Bon, elle ne veut pas avancer par contre.

– Bah non, nous sommes dans un mur, comment veux-tu qu’elle avance ? Peut-être que tu pourrais reculer ?

– Re-quoi ? T’en a de bonnes toi, reculer, ce n’est pas pour moi.

– Ça j’avais remarqué, mais juste prendre une petite longueur de prise de recul, peut-être, pour apprécier l’obstacle et prendre deux minutes pour voir comment le contourner ?

– Deux minutes ? Contourner ? Tu n’as toujours pas compris toi. Bon, et bien je vais escalader le mur.

– Euh, il est un peu grand quand même et il n’y a aucune prise, t’es sûr.e ?

– Mais les prises, on les construira petit à petit, en même temps que l’on découvre le chemin. Comment tu vis toi ? Je ne comprends pas ton délire. Bon là, tu me ralentis, tu viens ou pas ? Déjà deux minutes que nous sommes là à rien faire.

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :