Sens dessus-dessous

T r o u N o i r.

– « J’ai peur. »

– C’est la première fois que j’entends ça de la bouche d’un Bélier. T’es sûr de toi ?

– Oui, j’ai peur. – Et qu’est-ce cela te fait d’avoir peur ? Que ressens-tu ? Où cela se passe dans ton corps ?

– J’ai une boule au ventre. Je me sens impuissant, bloqué, comme les pieds cloués au sol. Je voudrais avancer, mais une partie de moi n’y arrive pas et retient ma mise en mouvement. Cela me perturbe d’avoir peur. Parce que je n’ai jamais ressenti ça.

– Et comment imagines-tu la suite ?

– Eh bien justement, je ne sais pas. Pas le « je ne sais pas » habituel. Le « je ne sais pas » bloquant, arrêt sur image, brouilleur d’esprit. Le « je ne sais pas » qui me rester là parce que je ne connais pas cette sensation nouvelle de ne pas foncer tout de suite.

– Et si tu essayais de laisser place à ta créativité ? De l’espace à tes ressources intérieures ? Comme tu l’inspires et le conseilles souvent aux autres ?

– Oui, je crois que je pourrais.

– Tu crois ?

– Non, je suis certain que je peux être différemment et m’en sortir quand même.

– Alors, par quoi peux-tu commencer ?

– Par initier le mouvement malgré ma peur ?

– Oui, tu pourrais. Mais là, ce serait agir comme à ton habitude. Parce que tu le sais que tu es courageux et que tu peux dépasser tes peurs. Tu en as déjà eu des peurs. Tu ne leur as seulement pas donné autant de place et d’intensité qu’aujourd’hui. Peut-être que cette « grande » peur a quelque chose à te délivrer.

– Que pour une fois, je devrais reculer ?

– Non. Enfin, ce n’est pas la première chose qu’elle a à te délivrer. Introspecter, ralentir, laisser venir les réponses ; c’est très bien si tu t’y inities de temps en temps.

– Alors, qu’est-ce qu’elle a à m’apprendre ? –

Mais ne perds jamais ta magie d’action. Elle est tienne. Elle est toi. Rééquilibres, mais ne change pas ta nature.

– Oui, merci.

– Cette peur vient parler directement à ton cœur. Elle te souffle que tu as le droit d’être un humain. Tu es un humain. Avoir peur ne t’enlève rien de ta superbe, n’enlève rien à tes super pouvoirs. Elle te permet seulement d’être en vie de manière encore plus forte. Elle te donne l’opportunité d’être encore plus fier de ton courage et de ta force. Assumer nos faiblesses n’est pas une faiblesse, c’est une force, l’occasion d’évoluer et de nous prouver encore une fois que nous avons des ressources illimitées. Tu as, toi aussi, le droit d’être vulnérable. Le droit de recevoir des autres et de leur offrir la chance de donner. Tu fais partie du monde beau Bélier. Et quoiqu’il arrive, ta cape de super-héros ne te quittera pas.

– MERCI.

T r o u D e L u m i è r e.

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :