The True Story.

« J’imagine »

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé me plonger dans mon imagination.

J’imaginais un monde, une histoire à mes barbies.

J’imaginais ma boutique de robes de mariées en montant des books pour mes clientes inventées.

Je partais courir dehors, protégée par les sapins, pendant des heures.

Je ne le savais pas à ce jeune âge, mais cette évasion me permettait de me protéger tout autant qu’elle me permettait d’ouvrir les portes de mes rêves.

Aujourd’hui encore, cette évasion dans ma tête – et dans mon cœur, me protège et m’expanse.

Mon imagination est ma Madeleine de Proust.

Je ne crée plus d’histoires à mes barbies, je m’en crée à moi, les visualise et les aide à prendre vie en vrai.

Je ne parle plus à des clientes inventées, je me parle à moi et imagine dans quels vêtements j’ai envie de me glisser, de m’exprimer.

Je ne cours plus pendant des heures (adulte, tu te rends compte que le footing est moins drôle), je médite, écris, m’observe.

Parfois, j’écris toute l’histoire, trop tôt beaucoup trop tôt.

Je suis alors obligée de déchirer des pages et de réécrire.

Peut-être pourrais-je essayer d’écrire seulement la préface avant d’écrire tout le livre.

Mais j’aime imaginer et écrire. Cela m’ouvre les portes des champs des possibles et m’aide à savoir rebondir.

Parfois, mes idées par milliers me perdent.

Mais elles sont aussi le nerf de ce que je suis, le nerf de projets qui verront le jour en temps voulu.

Parfois, je rentre trop dans mon monde et oublie d’être dans le vrai monde.

Mais cette observation et cette relation créée avec moi, me permettent, quand je me tiens dans le vrai monde, d’exister selon ce que je suis. Toujours plus à chaque fois.

Mon imagination est ma Madeleine de Proust.

Le siège de ma créativité et de ma sensibilité.

Le cœur de mes rêves et souvenirs d’enfants.

Mon imagination est la mère qui me rassure et ma câline quand j’en aie besoin et celle aussi, qui me pousse dans le dos quand je dois aller voir plus loin.

Merci mon Imagination, tu es mon cœur.

Et toi, quelle est ta Madeleine de Proust ?

Publié par bymorganedallagnol

💕 RêveuseCréativeAmbitieuse. 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :